05/08/2006

je suis debout mais plus près du ciel de jour en jour

Le retour de la petite fille

Combien de temps, t’ai-je cherchée,
Toi qui tout au fond de moi était cachée,
Ce fardeau bâti par moi, je l’ai tant traîné,
A ne plus pouvoir simplement le supporter.

J’avais oublié la beauté, même là vie,
Il me semblait qu’elle n’était que soucis,
Et pourtant un matin de printemps, l’espoir a lui,
Laissant réapparaître celle que j’étais, que je suis.

Je vous parle de celle ancrée au fond de moi,
Qui me connaît plus que moi, du bout des doigts,
Qui trop souvent me délaisse, s’échappe de moi,
Elle seule ressent en confidente, tous mes émois.

Mais avec tendresse, elle s’est présentée,
Dans le silence de ce jour, pour me rappeler,
Combien il était important de s’avoir aimer,
Que la vie n’avait que cette unique finalité!

J’ai redécouvert avec grande joie, ce cadeau,
Qui n’est pas fait seulement de quelques mots,
La vie coule en moi, comme une chute d’eau,
La petite fille m’aidera dans mon renouveau.

Certes, la vie ne changera pas d’un coup,
Mais je la veux, et de plus la vivre jusqu’au bout,
Combien de fois, ai-je été rapidement à genoux,
Mais avec elle, avec l’amour je suis debout.

debout2


 

01:39 Écrit par paty dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Coucou ! ma petite colombe!
Bien joli poème et je sens que tu as la rage de vivre et d'aimer c'est beau.
Comment vas-tu ?
Je te souhaite un agréable jeudi.
Chez moi « un délice caché » et chez « Cédric » la « Douce Ame » a répondu à 4 h 40 ce ma tin mais je ne sais toujours pas qui c’est.
Et il y a « les yeux d’une étoile » aussi. http://cedricangel.skynetblogs.be
Je reviendrai pour le week-end.
Gros bisous à toi.
COCO !

Écrit par : COCO ! | 10/08/2006

Les commentaires sont fermés.