03/08/2006

Triste histoire la détresse est aussi à notre porte

                                

Suite à la mort de sa maman, elle a tout perdu.
Y compris son logement.
Depuis, son chien lui tient compagnie dans son Opel
BRUXELLES Chaque jour, des milliers de visiteurs s'attaquent aux fameuses marches de la Butte du Lion de Waterloo. La plupart viennent en voiture et se garent donc sur un parking. Peut-être près d'une Opel Vectra... Celle d'Anne, 61 ans. "Depuis neuf semaines et trois jours, je vis dans ma voiture avec ma chienne Nicky. C'est tout ce qui me reste." Une voiture remplie de tous les souvenirs d'une vie.
Anne, pédicure de formation, a tout perdu à la mort de sa maman. "Je n'ai jamais vraiment pu travailler suite à mes problèmes de santé. Le dos et l'arthrose. C'est ma maman, âgée de 82 ans, qui vivait en Allemagne, qui m'entretenait." Quelques mois avant de mourir, elle avait souhaité revenir en Belgique. "Elle m'a dit de nous trouver un logement. Elle payait tout." Finalement, la maman d'Anne n'est jamais venue. Elle est décédée. Remariée, c'est le beau-père d'Anne qui a gardé tout l'argent.
Comme je n'avais pas de revenus, je me suis retrouvée sans rien." N'ayant jamais demandé le chômage ou le CPAS, Anne n'a plus eu le choix. "J'ai été expulsée de la maison. Je n'avais pas d'endroit où dormir. Tout ce qu'il me restait, c'était la voiture que ma maman m'avait payée, il y a des années."
Et voilà comment depuis neuf semaines Anne vit, enfin survit, dans son Opel Vectra. Un coussin, posé sur des sacs en plastique, sur le siège passager, lui sert d'oreiller. "Je suis ici, sur le parking de la Butte du Lion, car il y a beaucoup d'arbres. Vous savez, pendant la canicule, il y avait plus de 80° dans la voiture. Je me lave avec des lingettes, je fais de mon mieux."
Ne pouvant écouter la radio, car la batterie de la voiture se décharge trop vite, Anne n'a aucune activité. "Tout ce qu'il me reste, c'est mon chien. Pitié, qu'on ne me l'enlève jamais." Nous avons pu voir en effet que ce duo hors du commun forme un tout. "Un maître-chien de la police de Bruxelles vient me voir tous les jours. Il lui apporte à manger."
Anne, elle, vit au jour le jour grâce à l'extrême générosité d'une ancienne voisine.
 "Elle lave mon linge, m'apporte des fruits, de l'eau, des sandwichs.
 Je n'aurai jamais assez d'une vie pour la remercier."
Mais elle ne peut l'accueillir chez elle, c'est trop petit.
"Tout ce que je demande, c'est un toit, pour moi et mon chien.
 Il doit bien y avoir une âme qui m'entende en Belgique.
" Anne reçoit 625,90 € du CPAS,
mais doit rembourser 200 euros à son ancien propriétaire.
"Il me reste 400 euros pour vivre.
J'ai cherché une chambre meublée.
Mais personne ne veut de moi car je suis au CPAS et que j'ai un chien."
Excellente cuisinière, prête à faire des tâches ménagères,
à aider du mieux qu'elle peut, Anne lance un appel.
"Je peux payer maximum 200 euros pour un logement.
Le 21 août, je fête mes 62 ans.
Cela serait le plus magnifique des cadeaux."
Anne possède un GSM. C'est sa voisine qui lui offre les cartes d'unités.
 Si vous possédez un logement, ou si vous cherchez une gouvernante,
vous pouvez la joindre
ou lui laisser un message au 0496819.278...
Emmanuelle Praet


détresse

23:17 Écrit par paty dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : detresse |  Facebook |

Commentaires

Je suis très touché par ton post Et je trouve vraiment très beau ta façon de parler et de te soucier de cette dame.
J'ai tiqué quand tu as dit qu'un gars passe pour nourrir le chien.
Bien sûr, cela l'aide, mais parfois, il y a des gens qui font passer les animaux avant les humains...
Et malheureusement, non seulement le cas de cette dame n'est pas isolé, mais il y a bien pire. Il existe des gens qui n'ont droit à RIEN !!, et qui n'ont ni chien ni voiture. Mais il est aberrant qu'on ne l'aide pas à trouver un logement. On se demande, lorsqu'on voit des cas comme celui-là, à quoi servent les cpas et autres hypocrisies politiques, où ce sont d'abord les amis qui reçoivent ce à quoi d'autres ont plus qu'eux droit à obtenir... Triste réalité...
Amicalement,

Écrit par : marc | 04/08/2006

. c'est touchant ce message.

je lui enverra bien un sms pour lui rechauffer un peu le coeur...

stella fdc

Écrit par : stella | 04/08/2006

que puis-je faire, que ce cas est bien triste, je suis de Liège je ne pourrais donc pas
être une bonne aide mais je lui envoie toutes mes pensées possitives
si je trouve le moyen de l'aider par personne interposées je le ferai
courage madame Anne et son fidèle compagnon Amitiés

Écrit par : Tchânou | 31/08/2006

Les commentaires sont fermés.