02/07/2006

L'été

l'été

Quand la douceur du temps me caresse tendrement.
Quand le jardin me tend les bras
et qu'à mon tour je m'accroche à sa branche de saule échevelée... Quand mon regard se fixe vers le soleil
et que ses rayons s'emmêlent à mes cheveux
 pour s'y accrocher... Quand la cigale par son chant,
 me fait trembloter les émotions
et que les odeurs me chatouillent pour mieux me faire rire...
 Quand la chaise de jardin s'incline pour me faire la révérence
et que le hamac se balance pour m'inviter à suivre son rythme...
 Je me sens toute "hardiesse"... pour goûter aux fruits défendus et pour croquer la pommette de ta joue tendue!

Quand l'eau de l'étang clapote
et que la grenouille synchronise sa chorégraphie
 à sa musique fluide...
Quand l'hirondelle fait son spectacle de trapéziste
et qu'elle traverse le ciel dans un éclair bleuté...
 Quand la plume de l'oiseau volète au-dessus du nid habité...
 Je me sens toute "tendresse"... prête à t'accueillir
toi et tes pensées multicolores!

Quand j'entends la mouche voler
et que le papillon me caresse
la paume de la main...
Quand j'entends presque le bourgeon éclater
et faire peur à la rose coquettement parfumée...
Quand la clochette fait entendre son son de cristal
pour rendre gloire au matin...
Je me sens "amoureuse"
n'attendant que l'appel du destin...

Quand la fleur du cerisier se détache de sa branche
et tournoie dans l'espace jusqu'à se déposer sur mes genoux...
Quand l'abeille s'excite et me tarabuste d'un coup d'aile...
 Quand la vie qui bat me bourdonne des mots doux...
 Je me sens "prêtresse-tenancière"
de tous les secrets de l'Univers...

Quand la clématite s'entortille autour de mon poignet...
 Quand le lierre s'accroche au treillis de mon coeur...
 Quand le rosier me pique et qu'il me
"chardonne" l'arrière du genoux...
Quand la tourterelle est triste
et qu'elle cherche son tourtereau...
 Je me sens "prisonnière"
n'attendant que de trouver la clé de ton coeur!

Quand la vigne m'agrippe et me fait un signe...
Quand l'oiseau se baigne dans la fontaine
comme un jouvenceau...
Quand la rosée devient bruine évaporée...
 Je me sens toute "ivresse"
pour mieux t'inviter à danser avec les fées!

Quand le muguet m'enivre de son parfum...
 Quand le lys orangé s'incline vers la capucine rougissante...
 Quand l'oeillet fait de l'oeil à la marguerite qui s'effeuille...
et que c'est la fête dans mon jardin...
 Je me sens comme un oiseau de Paradis
qui connaît tous tes secrets enfouis...
Quand l'été est à ma porte et que je l'entends cogner...
 Je lui ouvre vite mon portail l'invitant à entrer
au Jardin de mon coeur...
Quand l'été enfin me grise...
 Je me laisse charmer et je l'invite à valser,
 à tanguer et à me conquérir!

1968126259_2

02:47 Écrit par paty | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : saison |  Facebook |

Commentaires

C'est vrai que l'été est une saison magique. C'est un très beau texte. Bonne fin de week end. Bises

Écrit par : jicé | 02/07/2006

L'été... Est sur ton blog et dans ton coeur...j'en suis heureuse ma petite puce.

Bisous doux ma belle!!!

Écrit par : Nat | 02/07/2006

Bonsoir Très beau texte. l'été est un peu trop chaud pour moi en ce moment.Mais il ne faut pas etre difficile, c'est toujours mieux que la pluie. Mais bon.
Bonne soirée et passe un bon début de semaine. Gros bisous

Écrit par : Paty | 02/07/2006

MERVEILLEUX poème j'adoreeeeeee !!!!!! C'est SUPERBE !!!!!!!!!!! BISOUS tite Paty

Écrit par : corinne | 02/07/2006

Les commentaires sont fermés.