21/04/2006

Vis la vie des vivants

21-04-2006                                          
 
 
 
Vis comme tu vivais quand tu avais vingt ans,
Et comme si jamais nul ne t’avait blessé,
Et si, proche de toi, nul ne t’avait laissé,
Vis encore et un peu, vis ta vie à plein temps.
Frimas, j’ai vu fleurir les fleurs aux premiers feux
Qu’allumaient des bergers sur la lande, le soir,
Calumets des bergers, je demande à m’asseoir,
Je jauge, je juge, je joue juste le jeu.
Survis, vois, la vie va, revient avec le vent,
Et je vais sans vouloir, mes rêves révélant
Mes pensées envolées telles un cerf volant,
Va la vie vendangeant les vignes des vivants.
Vis comme tu vivais quand tu voguais, vivant
Et demeure debout, dressé quoi qu’on en dise,
Sous la feuille, la fleur comme une friandise
Que tu vas effeuiller jusqu’au plaisir suivant.
Et garde le regard de ce garçon gardant
Toutes ses sensations dans le soir descendant…
 

17:04 Écrit par paty | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.