22/03/2006

LE SECRET

 Sent-on toujours couler la vie                             En nous et tout autour de nous ?
Avons-nous toujours de l'esprit
Même quand il semble n'être plus à nous ?

Penchée sur le feuillet à peine éclairé,
L'encre suit une étrange raison qui nous séduit,           
A l'ombre des facultés, où naît la pensée,
Elle fuit vers le large où elle nous éconduit.
Là-bas elle plonge à l'abri de la lumière ;
Nul ne sait encore ce que la mer lui dit.
Remonte vers la plage une vague particulière
Comme un lierre marin sous la page qu'elle écrit.
Le coeur et la main parfois tremblent avec elle
Ou s'enlisent dans le sable où les larmes se mêlent
Au lent poison que la pointe trempée révèle
Sur les planches d'un radeau d'une errance cruelle.     
 
Mais on ne craint pas le naufrage quand on aime
Noyer le regard sous l'onde artificielle.
D'une épave s'échappe un parfum chrysanthème,
Mais sous la surface, je respire l'essentiel.
3mqqwi80

                     

couleur dela vie

02:05 Écrit par paty | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : secret |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.